Mémoire

Slider
ת.נ.צ.ב.ה (תְּהִי נִשְׁמָתוֹ צְרוּרָה בִּצְרוֹר הַחַיִּים)

Que son âme soit attachée au faisceau de la lumière éternelle.

Lors du deuil, il est bon de veiller au respect du défunt.
Cela signifie qu’à proximité du mort, il est interdit de :

  • Parler.
  • Discuter.
  • Manger, boire, dormir.
  • Lire un journal.
  • Plaisanter ou se comporter avec légèreté.

Pendant la période des 7 jours de deuil il sera interdit à l’endeuillé de :

  • Se laver.
  • Travailler.
  • Se chausser de cuir.
  • Avoir des relations conjugales.
  • Saluer quelqu’un.
  • Laver son linge et le repasser.
  • Écouter de la musique ou de participer à une fête.

La lecture des psaumes de David qui sera lu au coté du défunt sera bénéfique à l’élévation de son âme.

Les tephilines sont mises comme d’habitude et l’on dit le Kaddich tous les jours en présence de 10 hommes :

Yitgadal veyitkadach chemé raba, (amen)
Béalma di vera khirouté, veyamlikh malkhouté veyatsma’h pourkané vikarèv mechi’hé, (amen)
Be’hayékhone ouvéyomékhone ouve’hayé dekhol beït Yisraël, baagala ouvizmane kariv véïmrou amen.
Yéhé chemé rabah mevarakh léalam léalmé almaya, yitbarakh veyichtaba’h veyitpaar veyitromam veyitnassé veyithadar veyitalé veyithalal chemé dekoudcha, berikh hou. (amen)
Lééla mine kol birkhata , chirata, tichbé’hata vené’hémata, daamirane béalma. Véïmrou amen.

Kaddich talmud

Al Yisraël véal rabanane véal talmidéhone véal kol talmidé talmidéhone deyatvine véaskine beoraïta kadichta di véatra hadène vedi bekhol atar veatar yehé lana oulehone oulekhone chelama ‘hina ve’hisda ve’hayé arikhé oumzoné révi’hé vera’hamé mine kodam Élaha maré chemaya véara, véïmrou amen.

Yehé chelama raba mine chemaya, ‘hayim vessava vichoua vené’hama vechézava ourefoua ougoula ousseli’ha vekhapara veréva’h vahatsala, lanou oulekhol amo Yisraël, veïmrou amen.
Ossé chalom bimromav hou bera’hamav yaassé chalom alénou veal kol amo Yisraël véïmrouamen
.

Les sages interdisent l’autopsie et le prélèvement de toute partie du corps.

Si vous ne souhaitez pas donner vos organes et tissus après votre mort,
>>inscrivez-vous sur le registre national des refus<<